6e rencontre intercantonale LexWork

Lucerne 31 août 2020

  • Auteur-e: Gérard Caussignac
  • Catégories d'articles: Comptes rendus de colloque
  • DOI: 10.38023/509f46c8-7ea9-4ace-b996-5eb179bb9ea4
  • Proposition de citation: Gérard Caussignac, 6e rencontre intercantonale LexWork, in : LeGes 31 (2020) 3
Les représentants et représentantes des seize cantons qui utilisent lʼapplication LexWork pour la rédaction et la publication de leur législation se sont retrouvés à Lucerne, le 31 août 2020. Cette rencontre a permis aux participants et participantes de discuter des développements de lʼapplication souhaités par les cantons.
[1]

Les participants et participantes des cantons, au nombre de 21, ont été accueillis à lʼHôtel du gouvernement lucernois par Madame Judith Lipp, vice-chancelière et cheffe du Service juridique à la Chancellerie d'Etat, et Monsieur Joachim Hug, chef du Service des publications officielles pour le canton de Lucerne et organisateur de la manifestation. Monsieur Hug était assisté de Mesdames Monika Signer et Caroline Heeb. Disons-le dʼemblée et simplement, cette manifestation a bénéficié dʼune organisation parfaite. Elle sʼest tenue dans la salle du parlement afin de garantir lʼespace requis entre les personnes présentes. Pour le repas de midi, les participants et participantes se sont rendus dans un établissement de la vielle ville qui les a fort agréablement reçus et délicieusement sustentés. Les deux représentants de lʼentreprise Sitrox AG, productrice de lʼapplication, Messieurs Christian et Thomas Singer, ainsi que le directeur du Centre de l'information juridique (CIJ), Monsieur Marius Roth, ont rejoint les participants et participantes des cantons à ce moment-là.

[2]

La séance de la matinée a été consacrée à la discussion des différents vœux de développement du programme LexWork présentés par les cantons. Les participants et participantes ont adopté une liste de modifications et dʼadaptations du système à lʼintention de lʼentreprise Sitrox AG. En 2019, la communauté des cantons LexWork et Sitrox AG se sont mis dʼaccord pour établir un programme annuel de développement du logiciel que lʼentreprise met en œuvre trimestriellement. Les demandes formulées à la rencontre de cette année seront reprises dans le programme de développement de Sitrox AG pour 2021.

[3]

La réalisation du programme dépend ensuite de lʼimportance accordée par les cantons à chacune des demandes. Ils sʼexpriment à ce sujet en fin dʼannée, en attribuant des points aux développements qui les intéressent le plus. Le nombre de points nécessaires pour que Sitrox AG entreprenne la réalisation dʼune modification ou dʼune adaptation de LexWork est déterminé par lʼentreprise pour chaque objet. Les scores obtenus par chaque objet permettent à Sitrox AG dʼétablir le programme de développement trimestriel sous la forme dʼune « feuille de route ». Cette manière de procéder a fonctionné en 2019/2020; elle sera appliquée pour la deuxième fois en 2020/2021 avec quelques améliorations pratiques, en fonction des premières expériences faites en 2019/2020.

[4]

La séance de lʼaprès-midi, en présence des représentants de Sitrox AG et du CIJ, a été lʼoccasion pour quelques représentants et représentantes cantonaux de présenter brièvement certaines fonctionnalités de LexWork dont dʼautres cantons ne disposent pas, et de donner leur avis sur lʼutilité et les éventuels défauts de ces fonctionnalités. Les représentants de Sitrox AG et du CIJ ont pu répondre aux questions de lʼassistance et donner des explications sur différents aspects techniques. Cette partie de la manifestation a permis un échange de points de vue direct entre fabricant et utilisateurs de LexWork, ce qui améliore la compréhension mutuelle et renforce le partenariat entre fournisseur et clients.

[5]

Les représentants de Sitrox AG et du CIJ ont ensuite présenté lʼétat de réalisation de la « feuille de route » 2020 et informé que le programme fixé serait respecté. Il est prévu que la liste des objets à mettre sur le programme pour 2021 soit envoyée aux cantons en novembre. Les cantons disposeront du mois de décembre pour communiquer leurs priorités de sorte que la nouvelle feuille de route puisse être établie en janvier 2021.

[6]

En fin de séance, les représentants et représentantes des cantons ont décidé que la 7e rencontre intercantonale LexWork aura lieu le 30 août 2021 à Berne.


Gérard Caussignac est chef du Service de législation, des affaires jurassiennes et du bilinguisme à la Chancellerie dʼEtat du canton de Berne et membre du comité de rédaction de LeGes.

Aucun commentaire

Es gibt noch keine Kommentare

Votre commentaire sur cet article

Les abonné-e-s à cette revue peuvent prendre part à la discussion. Veuillez vous connecter pour poster des commentaires.