Gesetze in «leichter Sprache»?

  • Auteur-e: Markus Nussbaumer
  • Catégories d'articles: Reflets de la pratique
  • Proposition de citation: Markus Nussbaumer, Gesetze in «leichter Sprache»?, in : LeGes 27 (2016) 1
On trouve depuis peu sur le portail juridique de la Confédération une série de premiers textes adaptés en « langue facile à lire ». L’auteur rappelle de quoi il est question et ce que d’autres pays ont entrepris à cet égard. Il montre les limites auxquelles se heurte la traduction des lois en « langue facile à lire » et indique les raisons pour lesquelles il vaudrait mieux substituer à une telle « traduction » un commentaire explicatif rédigé en « langue facile à lire » – sans préjuger des nombreux autres textes, à caractère administratif ou non, dont la transposition en « langue facile à lire » est nécessaire pour permettre aux personnes présentant un handicap spécifique de participer à la vie de la cité. En tout état de cause, la Suisse est encore dans ce domaine en situation de sous-développement.
Page: /
Loading page ...

Aucun commentaire

Es gibt noch keine Kommentare

Votre commentaire sur cet article

Les abonné-e-s à cette revue peuvent prendre part à la discussion. Veuillez vous connecter pour poster des commentaires.